All Posts
Interviews

Les nouveaux standards de soins dentaires mis en place dans un cabinet familial

Situé au sud de l'Allemagne, juste à côté de la frontière suisse, le cabinet dentaire familial du Dr Horvath travaille avec des techniques de pointe que tout dentiste envierait, dans un environnement minimaliste et net.

Dr Sebastian Horvath travaille avec son père et est spécialisé en restaurations dentaires esthétiques. Sa femme est orthodontiste et s'occupe du second centre d'intérêt du cabinet. Avec plus de dix ans d'expérience en dentisterie numérique, Dr Horvath enseigne également à l'Université de Pennsylvanie aux États-Unis, et à l'hôpital universitaire de Düsseldorf (Allemagne). Il est aussi membre de la Société allemande pour la dentisterie prothétique et les biomatériaux (DGPro).

L'équipe familiale traite souvent des cas complexes qui requièrent des prétraitements orthodontiques et des interventions chirurgicales d'implantologie, pour lesquelles la précision de positionnement est la clé du succès. Dans cet interview, Dr Horvath explique comment la numérisation avancée garantit le contrôle pendant toutes les phases du traitement, et pourquoi l'impression 3D devient le nouveau standard de soins et devrait être mise en œuvre dans tous les cabinets dentaires.

Dr Sebastian Horvath (à droite) gère le cabinet familial avec sa femme , Dr Nicole Horvath, orthodontiste, et son père Dr Domonkos Horvath, également dentiste.

Dr Sebastian Horvath (à droite) gère le cabinet familial avec sa femme , Dr Nicole Horvath, orthodontiste, et son père Dr Domonkos Horvath, également dentiste.

Pourquoi mettez-vous en place systématiquement des guides chirurgicaux pour toutes les interventions d'implantologie ?

Chaque dentiste a ses propres meilleures pratiques, surtout lorsqu'il s'agit de la pose d'implants. Les praticiens recherchent l'exactitude anatomique, mais pour que l'opération soit un succès à long terme, il est tout aussi important que le positionnement de l'implant soir correct. Pour remplacer une dent et qu'elle soit stable à long terme, la position de l'implant doit être prévu avant l'intervention et maintenue pendant tout le transfert. Il est pratiquement impossible de concevoir correctement les contacts proximaux, la couronne et la position du canal de la vis sans guidage.

Les guides chirurgicaux garantissent l'ajustement de l'implant à l'anatomie du patient mais ils servent aussi beaucoup en termes de prosthétique. La question n'est pas de savoir si un implant est inséré une ou deux fois de façon correcte mais comment réussir son placement à chaque fois. La chirurgie avec guides aide tant les patients que les praticiens, et donne des résultats prévisibles, qui fonctionnent mieux, plus longtemps et avec moins de problèmes.

Pour réaliser une intervention comme elle a été programmée, je trouve que les guides chirurgicaux sont indispensables. Toutes nos interventions au cabinet sont réalisées avec des gabarits de perçage. Pour nous, ce n'est pas une option.

Dr Sebastian Horvath avec une patiente et son guide chirurgical imprimé en 3D. Les deux imprimantes 3D Form 2 3D sont bien en vue dans la salle d'attente du cabinet.

Dr Sebastian Horvath avec une patiente et son guide chirurgical imprimé en 3D. Les deux imprimantes 3D Form 2 3D sont bien en vue dans la salle d'attente du cabinet.

Comment réalisiez-vous vos interventions chirurgicales auparavant ? Qu'est-ce qui a changé avec l'impression 3D ?

Nous utilisons des guides chirurgicaux depuis longtemps. Avant, nous sous-traitions leur production à un laboratoire dentaire, puis nous sommes passés au CEREC. Maintenant, nous fabriquons nous-mêmes les guides chirurgicaux, en interne, par impression 3D. Le plus grand avantage de cette production en interne est que nous sommes plus indépendants.

Un autre avantage est de type financier, mais je ne l'utiliserais pas pour justifier ce choix. Être indépendant se traduit par la réduction du temps d'attente pour les patients. Nous n'avons plus à attendre deux semaines comme avant. Il est plus facile d'agir rapidement.

Être maitre de l'ensemble du processus est bien plus fiable et pratique parce que vous ne dépendez plus de facteurs tels que la conception ou l'expédition.

Comment avez-vous commencé en impression 3D ?

Nous pensions à transférer la fabrication en interne et nous avons trouvé l'impression 3D, ou fabrication additive, très convaincante par rapport à la fabrication soustractive, ou usinage CNC, qui était la méthode traditionnelle de production de ces guides.

Comparée à l'usinage, l'impression 3D nous permet de produire des guides chirurgicaux sans perte ni maintenance technique trop importante. Nous pouvons planifier le traitement et imprimer les modèles lorsque nous en avons besoin.

Nous avons examiné plusieurs imprimantes. Comme le logiciel 3Shape s'intègre bien à la Form 2, nous avons voulu l'essayer. Au départ, nous avons acheté une imprimante pour réaliser des guides chirurgicaux, mais, très vite, ma femme a souhaité imprimer des modèles d'orthodontie. Notre première imprimante travaillant à pleine capacité, nous en avons acheté une deuxième, et, maintenant, nous imprimons les guides chirurgicaux sur l'une et les modèles sur l'autres. Au moins l'un des deux appareils fonctionne chaque jour, et nous le faisons fonctionner nous-mêmes, sans formation préalable ni maintenance.

Comment l'impression 3D a-t-elle modifié le processus de travail du cabinet ?

La dentisterie numérique apporte de nombreux avantages, en particulier en termes de qualité grâce à l'amélioration des ajustements, mais aussi en termes de processus de travail. Nous avons décider d'arrêter de travailler avec du plâtre et nous sommes engagés dans le numérique, ce qui signifie que nous produisons uniquement des pièces lorsque nous en avons besoin.

Sans le numérique, le travail nécessitait beaucoup plus d'étapes, de la prise d'empreintes à la production sous-traitée en passant par le scan des modèles. Globalement, cela nécessitait bien plus de planification. Le processus numérique a tout simplifié.

Guide chirurgical imprimé en 3D avec tube en métal au cabinet de Dr Horvath.

Guide chirurgical imprimé en 3D avec tube en métal au cabinet de Dr Horvath.

Autres ressources : Impression 3D de guides chirurgicaux

Découvrez d'autres ressources Formlabs sur les guides chirurgicaux

  • avec ce webinaire d'introduction à la chirurgie guidée, pour savoir comment introduire l'impression 3D à votre cabinet dentaire
  • Un livre blanc sur des cas cliniques et une étude approfondie sur l'exactitude
  • Téléchargez notre guide d'application décrivant le processus pas à pas.

Êtes-vous curieux de découvrir la qualité des impressions par vous-même ? Demandez un échantillon gratuit de guide chirurgical imprimé en 3D dès maintenant.