All Posts
Interviews

Commencer petit, voir grand : Un laboratoire d’orthodontie passe d’une seule imprimante 3D à neuf

 

Perfect Finish Ortho Lab est un laboratoire d’orthodontie qui offre une gamme complète de services. Il est notamment spécialisé dans les aligneurs de Hawley, les dispositifs fixes et amovibles et les plaques occlusales transparentes. Depuis des années, cette société est à la pointe des investissements dans les procédures numériques et elle a constitué un parc important d’imprimantes 3D pour répondre à une demande croissante. Récemment, Perfect Finish a ajouté une imprimante Formlabs grand format à son parc pour mieux augmenter sa productivité et son rendement.

Nous avons rencontré Phil Pelligra, le président, pour recueillir son point de vue sur le succès de Perfect Finish et sur ses motivations pour investir dans l’impression 3D. 

Parcours numérique

Perfect Finish a été l’un des premiers laboratoires à adopter l’impression 3D en 2010, en achetant une imprimante PolyJet. Cette machine a nécessité une courbe d’apprentissage intensive, mais, un an plus tard, elle était utilisée à pleine capacité pour imprimer des modèles pour la production de dispositifs. Cette technologie a pu répondre aux besoins essentiels de l’entreprise.

Cependant, cette imprimante était chère à l’achat comme à l’utilisation. Phil Pelligra estime qu’étant donné le coût élevé de la maintenance, des matériaux et des équipements de post-traitement, l’entreprise a eu de la chance de rentrer dans ses frais avec ce premier essai d’impression 3D. Elle a heureusement pu compenser ses frais grâce à ses dispositifs haut de gamme, mais elle devait envisager d’autres options qui rendraient l’impression 3D plus accessible.

Arrivée de Formlabs Perfect Finish a acheté sa première Form 2 en 2016 et a immédiatement apprécié la haute qualité et les économies de coûts. Pendant quelques années, les deux systèmes d’impression ont fonctionné en parallèle : les imprimantes Polyjet pour les modèles d’arcade, plus petits en volume et qui utilisent donc moins de matériaux coûteux, et le parc d’imprimantes Form 2 pour les modèles à profil bas.

Imprimante PolyjetImprimante FormlabsPrix facturéÉconomies par modèle avec Formlabs
Modèle d’arcade simple8 à 10 $2 à 3 $12 $5 à 8 $
Modèle simple à profil bas10 à 15 $4 à 5 $14 $6 à 10 $

À l’occasion de la sortie de la Form 3 en 2019, Phil et son équipe ont décidé de basculer toute leur production vers Formlabs. L’entreprise n’a pas renouvelé ses contrats d’assistance sur les anciens systèmes Polyjet et a acheté plusieurs autres imprimantes Form 3. Fin 2020, Perfect Finish disposait de huit imprimantes Formlabs de bureau, plus une imprimante 3D Formlabs grand format, l’une des premières achetées par nos clients.

Phil Pelligra raconte que cette imprimante a été opérationnelle dès le premier jour : « Elle a été extrêmement facile à paramétrer. Elle a fonctionné dès la sortie de sa boîte. Nous avons effectué une impression test puis avons démarré la production. C’était vraiment impressionnant. » 

Priorité à la fiabilité et à la précision

Exemple d’une plateforme de fabrication de Form 3BL. La Form 3BL peut imprimer jusqu’à 24 modèles ou dispositifs par impression avec un agencement horizontal et jusqu’à 52 modèles ou dispositifs par impression orientés verticalement.

Exemple d’une plateforme de fabrication de Form 3BL. La Form 3BL peut imprimer jusqu’à 24 modèles ou dispositifs par impression avec un agencement horizontal et jusqu’à 52 modèles ou dispositifs par impression orientés verticalement.

Lorsque Phil Pelligra cherche à investir dans une nouvelle imprimante 3D, la fiabilité est le facteur le plus important pour lui. Lorsqu’un labo imprime des centaines de dispositifs par semaine, une production de qualité constante et fiable est impérative afin d’éviter les réimpressions et de rater les rendez-vous avec les patients.

Nous n’avons pas de temps à perdre. Nous créons plus de 700 dispositifs par semaine. Nous n’avons pas le temps de réimprimer des modèles, ils doivent toujours être précis, et c’est pourquoi nous sommes clients de Formlabs.

Phil Pelligra, Président de Perfect Finish Ortho Lab

La fiabilité est importante, mais une imprimante 3D imprécise n’est pas acceptable. L’équipe de Pelligra a créé un test spécifique pour s’assurer que les imprimantes 3D produisent des pièces de qualité élevée. Une fois par semaine, ils procèdent à l’impression test d’un appareil de maintien sur chaque machine et vérifient l’ajustement pour s’assurer que leurs attentes sont satisfaites. « Nous n’acceptons aucune imprécision dans les impressions 3D. Nous avons abandonné les autres plateformes d’impression 3D et choisi Formlabs parce que les autres ne répondaient pas à nos exigences de qualité », explique Phil Pelligra.

Impression de grands volumes

« Aucune imprimante 3D n’est parfaite. Vous devez déterminer ce qui est important pour votre labo. » – Phil Pelligra

« Aucune imprimante 3D n’est parfaite. Vous devez déterminer ce qui est important pour votre labo. » – Phil Pelligra

Phil Pelligra et son équipe ont trouvé l’écosystème Formlabs simple à utiliser sur chacun de leurs modèles d’imprimante. Phil Pelligra indique que « Même après avoir acheté l’imprimante grand format, nous cherchons à ajouter d’autres Form 3, au fur et à mesure de la croissance de notre activité. Notre plus grand problème aujourd’hui est de trouver de l’espace pour agrandir nos bureaux ! »

L’équipe de Phil Pelligra démarre les impressions les plus longues à la fin de chaque journée, afin que les machines travaillent pendant la nuit. Avec un minimum d’interventions, Perfect Finish utilise la machine pour imprimer au moins 90 modèles par jour. Chaque matin, l’équipe commence par post-traiter les pièces avec trois brefs cycles de lavage dans la Form Wash, puis un cycle dans la Form Cure. À ce stade, les impressions sont utilisées comme support pour le traitement des dispositifs. Puis, la série de produits suivante commence à s’imprimer.  

Encore des possibilités de croissance

Pelligra anticipe qu’avec le temps, de plus en plus de dentistes vont basculer vers des processus numériques : « À l’heure actuelle, environ la moitié des dentistes avec lesquels nous travaillons utilisent les empreintes numériques. Il y a donc une réelle marge de croissance pour développer notre activité et étendre nos capacités d’impression 3D. » 

Le scan intraoral devenant de plus en plus courant dans les cabinets dentaires et d’orthodontie, les labos devront augmenter leur capacité de production numérique pour répondre à la demande. Un système flexible, modulaire et prêt à la production comme la suite d’imprimantes 3D Formlabs peut permettre la croissance de labos de toutes tailles. 

En savoir plus sur la Form 3BL

La Form 3BL est l’imprimante 3D dentaire grand format qui fait entrer la production 3D fiable de pièces dentaires en grande quantité dans une nouvelle dimension. Conçue pour travailler nuit et jour, elle nécessite un minimum d’intervention. 

Vous souhaitez découvrir les résines dentaires de Formlabs ? Demandez un échantillon gratuit ci-dessous ou cliquez pour en savoir plus sur la Form 3BL.